Retour d’expérience: La Mutualité Dentaire de l’Est

Retour d’expérience: La Mutualité Dentaire de l’Est

Vers un centre de production dentaire 4.0

Le 1er janvier 2019, la Mutualité Dentaire de l’Est est devenue membre de l’Union Nationale Patronale des Prothésistes Dentaires (UNPPD). Pour Frédéric Duda, directeur général et Cyril Dole, responsable du site d’Argiésans, c’est la consécration d’années de travail de valorisation de la profession. Avec 115 collaborateurs et un chiffre d’affaires de plus de 7 millions € en 2019, la MDDE est le plus gros mutualiste dentaire en France, garantissant une production 100% « made in France ».

Conscients des mutations du secteur dentaire, tant par l’arrivée de nouvelles technologies que par l’évolution du contexte socio-économique, Frédéric Duda et Cyril Dole investissent massivement pour garantir à leurs clients-praticiens des produits de haute qualité, aux meilleurs prix, avec une forte volonté de perdurer le « Made in France ».

Ils témoignent :

Genèse de la Mutualité Dentaire de l’Est.

Fondée en 1994, la Mutualité Dentaire de l’Est est née de l’union économique des mutualités du Doubs, de Belfort et d’Alsace. La mutualisation de tous les moyens de production et activités de la prothèse dentaire en a été le moteur. Cette même volonté anime encore aujourd’hui les équipes de la MDDE, annonçant l’acquisition le 1er avril 2019 d’un quatrième pôle : le laboratoire de Chevigny.

Cette récente intégration permet à la MDDE de couvrir plus de 25 centres dentaires mutualistes, allant du grand quart Nord-Est de la France jusqu’à Paris.

L’objectif à fin 2019 étant de centraliser la partie industrielle de la production sur le site d’Argiésans, en créant le premier centre de production dentaire mutualiste de France, et d’assurer la CAO et la finition dans les laboratoires de proximité, Besançon, Erstein et Chevigny.

La proximité avec les centres dentaires est un élément clé du business modèle de la MDDE, travaillant continuellement main dans la main avec les patriciens. Ce partenariat leur permet d’affiner certaines pièces ou encore de se focaliser sur des techniques innovantes avec les dentistes.

Vers un laboratoire 4.0 : l’impression 3D métal.

En 2015, la MDDE fait l’acquisition d’une première machine d’impression 3D métal : la M1 cusing, Concept Laser – Ge Additive. Janvier 2019 verra l’arrivée d’une seconde machine, la MLab cusing 200R du même constructeur et une troisième est attendue pour septembre 2019. Aujourd’hui deux productions par jour sont lancées sur la M1 cusing et MLab cusing 200R.

Ce fort investissement en impression 3D, mais aussi dans l’usinage notamment du titane sur le site d’Erstein, est à l’image du dynamisme qui anime l’équipe de la MDDE. Conscient de la nécessite d’industrialiser les laboratoires, l’ancien directeur général, Monsieur Quarrey s’était engagé à baisser le tarif des prothèses dentaires en 2015. Pari relevé, puisque le coût a été réduit de 35% entre 2011 et 2018 par le biais de ces deux investissements.

La MDDE ne compte pas arrêter son industrialisation et souhaite assurer 80% de sa production de châssis en impression 3D en 2020 contre 35% en 2018. La réduction des coûts de revient, la répétabilité de la production sont les objectifs principaux. La concentration des activités industrielles sur le site d’Argiésans permettant un regroupement des machines, et expert pour une meilleure gestion de la production et de nouvelles possibilités, en alliant fabrication additive et usinage pour l’implantologie.

Moteurs des investissements Concept Laser – Ge Additive

Dentaurum (fournisseur de poudres et autres éléments dentaires) et la MDDE sont partenaires depuis de longues années. C’est donc naturellement que la MDDE s’est tournée vers le constructeur Concept Laser – GE Additive lorsque la question d’un investissement dans des machines d’impression 3D métal s’est posée. Ces machines fonctionnent en exclusivité avec les matériaux Dentaurum (Remanium star®, chrome-cobalt). La connaissance du fournisseur, la garantie d’une traçabilité de la poudre étaient des gages de qualité pour la MDDE qui promet à ses praticiens des produits de qualité.

Accompagnée du Groupe Repmo, par l’intermédiaire de Patrice Gainet (Tronchet Machines-Outils), la MDDE continue ses investissements en impression 3D. Ils imaginent à termes, un centre de production totalement automatisé, par la mise en place de robots gérant aussi bien la fabrication additive, l’usinage et la logistique.

Un service de qualité « Made in France »

Equipée de son centre 4.0, la MDDE propose à ses clients, patriciens et laboratoires, un service transparent et de qualité. La mutualité a développé par ailleurs son propre logiciel de développement dentaire, opérationnel depuis 2017 : Labodent. Cette interface de prescription électronique permet de transmettre facilement les prescriptions, commandes, photos à la MDDE. Les clients bénéficient ainsi d’un fil de discussion complet et totalement transparent. Solution de gestion de laboratoires avec des multi-centres, Labodent permet également un renforcement du contrôle et de la conformité des produits.

Cette digitalisation des process s’inscrit dans une volonté d’une production 100% « Made in France ». Avec 4 laboratoires, un centre de production centralisé, des technologies de pointe, la MDDE garantie un circuit court à ses centres dentaires, s’intégrant parfaitement dans les valeurs de la Mutualité et du RSE. Moteur dans la pérennisation de l’expertise des prothésistes dentaires en France, la MDDE attache beaucoup d’importance à la formation. Elle recrute de nombreux apprentis, et contribue ainsi aux métiers de prothésiste dentaire.

2020 : vers de nouveaux projets

Dynamique à l’échelle régionale mais plus globalement pour la profession des prothésistes dentaires, la MDDE ne compte pas s’arrêter là et dispose de nombreux projets pour les années futures, afin de renforcer sa position de leader dans le monde mutualiste.

La MDDE veut également s’ouvrir hors du monde mutualiste. Avec son centre 4.0, la commercialisation de produits « semi-finis » à tous les laboratoires de prothèses dentaires, mutualistes ou non, démarrera d’ici la fin de l’année 2019. L’interface de commande Labodent, dédiée pour ce type de produits, est déjà prête.

Lien vers le site de la MDDE: https://www.mdde.fr/

Besoin d’une information